régression du sommeil à 4 mois

La régression du sommeil des 4 mois est une étape de développement bien connue qui peut prendre de nombreux parents par surprise. Comprendre ce phénomène et savoir comment y réagir peut grandement faciliter cette période potentiellement difficile. Je suis Solange Lecoeur, spécialiste du sommeil des bébés, et je vais vous guider à travers cette phase cruciale et vous fournir des pistes pour améliorer la situation.

Qu’est-ce que la régression du sommeil à 4 mois ?

La régression du sommeil à 4 mois fait référence à un changement soudain dans les habitudes de sommeil de votre bébé. Ce n’est pas un recul, mais plutôt une évolution naturelle du cycle de sommeil de votre enfant. Vers 4 mois, le sommeil de bébé commence à se structurer de manière plus semblable à celui des adultes, avec des cycles de sommeil distincts entre le sommeil léger (REM) et le sommeil profond (non-REM). Cette transition peut rendre l’endormissement plus difficile et les réveils nocturnes plus fréquents, car votre bébé apprend à naviguer dans ces nouveaux cycles de sommeil.

Impact de la régression du sommeil

Cette régression est souvent marquée par une augmentation des réveils nocturnes et une difficulté accrue à s’endormir. Les parents peuvent remarquer que leur bébé, qui dormait auparavant de longues périodes la nuit, se réveille désormais plus souvent et semble plus agité. Cette phase peut être fatigante et frustrante tant pour les bébés que pour leurs parents.

Stratégies pour gérer la régression du sommeil des 4 mois

  • Maintenir une routine stable : la cohérence est rassurante pour les bébés. Établir et maintenir une routine de coucher régulière peut aider votre enfant à s’adapter à ces changements dans son sommeil.
  • Optimiser l’environnement de sommeil : assurez-vous que l’environnement de sommeil de votre bébé est calme, sombre et confortable. Les bruits blancs ou une musique douce peuvent également aider à masquer les bruits distrayants.
  • Encourager l’indépendance au coucher : aider votre bébé à apprendre à s’endormir de manière autonome est crucial. Cela peut impliquer de mettre votre bébé au lit lorsqu’il est somnolent mais encore éveillé.
  • Soyez attentifs aux signes de fatigue : mettre votre bébé au lit avant qu’il ne soit surmené peut prévenir les difficultés d’endormissement. Apprenez à reconnaître les signes de fatigue de votre bébé pour ajuster la routine de sommeil en conséquence.
  • Patience et flexibilité : il est important de se rappeler que cette phase est temporaire. Votre bébé s’ajustera progressivement à son nouveau modèle de sommeil. Soyez patient et prêt à ajuster votre approche en fonction des besoins de votre enfant.

La régression du sommeil à 4 mois est une étape normale du développement de votre bébé, qui indique des changements significatifs dans ses habitudes de sommeil. En comprenant ce phénomène et en adoptant des stratégies de soutien, vous pouvez aider votre bébé (et vous-même) à naviguer à travers cette période avec plus de facilité.

Vous aspirez à des nuits paisibles et réparatrices pour votre famille ?

Je suis Solange Lecoeur, accompagnante en sommeil pour bébés et enfants. Ma passion est de rétablir l’harmonie dans les familles en les accompagnant dans les défis liés au sommeil des petits. Avec une approche douce et personnalisée je vous aide à transformer les siestes et les nuits de votre enfant.

Pour en savoir plus sur mon approche je vous invite à lire mon interview ici ou à cliquer ici.

J’accompagne en douceur et sans les laisser pleurer les bébés dès la naissance et jusqu’à 6 ans.

Je propose plusieurs possibilités de RDV (avec ou sans accompagnement et même en groupe) :