La régression des 4 mois est un phénomène courant chez les nourrissons qui survient généralement autour de l’âge de 4 mois, bien que cela puisse varier d’un bébé à l’autre. Cette période de régression peut être déroutante et éprouvante pour les parents, car elle est souvent associée à des changements dans les habitudes de sommeil des bébés.

La régression des 4 mois est une étape de développement normale chez les nourrissons, au cours de laquelle leur sommeil se modifie. Les bébés qui dormaient relativement bien commencent soudainement à se réveiller plus fréquemment la nuit et à avoir des difficultés à s’endormir. Cela peut être particulièrement épuisant pour les parents qui s’étaient habitués à une certaine routine de sommeil.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à la régression des 4 mois.

L’un des principaux facteurs est le développement neurologique du bébé. À cet âge, le cerveau du nourrisson subit des changements majeurs qui affectent son cycle de sommeil. Le sommeil des bébés devient plus semblable à celui des adultes, avec des phases de sommeil profond et des périodes de sommeil paradoxal (REM) plus longues. Cette transition peut perturber les habitudes de sommeil des bébés, ce qui entraîne une régression.

Un autre facteur important est le développement des compétences motrices chez les nourrissons. À l’âge de 4 mois, de nombreux bébés commencent à se tourner, à se retourner et à acquérir de nouvelles compétences physiques. Ces avancées peuvent perturber leur sommeil, car ils peuvent être excités par leurs nouvelles capacités et avoir du mal à se détendre et à s’endormir.

Le lien entre la régression des 4 mois et le sommeil des bébés réside dans les nouvelles habitudes de sommeil qu’ils développent pendant cette période. Les bébés peuvent avoir du mal à s’endormir seuls et peuvent avoir besoin d’être bercés ou consolés pour retrouver le sommeil. Ils peuvent également se réveiller plus fréquemment la nuit et avoir du mal à se rendormir sans l’aide de leurs parents.

Il est important de noter que la régression des 4 mois n’est que temporaire. Elle dure généralement de quelques semaines à quelques mois. Les bébés finissent par s’adapter à leurs nouveaux schémas de sommeil et retrouvent souvent un rythme plus régulier. Cependant, cette période peut être difficile pour les parents, car ils doivent s’adapter aux nouveaux besoins de sommeil de leur bébé.

Pour faire face à la régression des 4 mois et aux troubles du sommeil qui l’accompagnent, il est recommandé aux parents d’établir une routine de sommeil cohérente. Cela peut inclure des rituels apaisants avant le coucher, comme un bain tiède, une histoire ou des câlins. Il est également important de créer un environnement propice au sommeil, avec une chambre calme, sombre et à une température confortable.

Lorsque les bébés se réveillent la nuit, il est préférable d’offrir une présence rassurante et de les réconforter doucement, sans créer de nouvelles habitudes de sommeil qui pourraient être difficiles à modifier par la suite.

Bien que cela puisse être difficile pour les parents, il est important de se rappeler que cette période est transitoire et que les bébés finissent par retrouver un rythme de sommeil plus stable. En établissant une routine de sommeil cohérente et en offrant un soutien rassurant, les parents peuvent aider leur bébé à traverser cette phase avec succès.

Vous pouvez découvrir ce que je peux faire pour vous avec l’appel GRATUIT de 15 min.