Routine du coucher :

Établissez une routine du coucher cohérente et apaisante, en commençant environ 30 minutes avant l’heure du coucher prévue. Cela peut inclure des activités comme un bain, une histoire calme ou une chanson douce.

Environnement propice au sommeil :

Créez un environnement propice au sommeil dans la chambre du bébé. Assurez-vous que la température de la pièce est confortable (entre 18 et 20 degrés Celsius) et que l’éclairage est tamisé. Utilisez des rideaux occultants ou des volets pour bloquer la lumière extérieure.

Lit confortable :

Assurez-vous que le lit du bébé est confortable et adapté à son âge. Utilisez un matelas ferme et ajusté à la taille du lit, et habillez-le avec des draps propres et doux.

Position de sommeil sûre :

Placez toujours votre bébé sur le dos pour dormir afin de réduire le risque de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Évitez les oreillers, les couvertures épaisses, les peluches ou tout autre objet qui pourrait présenter un danger d’étouffement.

Éviter les stimuli excitants avant le coucher :

Limitez les stimuli excitants avant le coucher, tels que les jeux actifs, la télévision ou les écrans. Privilégiez plutôt des activités calmes et relaxantes.

Contrôler les siestes :

Veillez à ce que votre bébé bénéficie de siestes régulières et appropriées à son âge. Des siestes bien espacées et suffisamment longues peuvent aider à éviter la surstimulation et l’irritabilité avant le coucher.

Alimentation adéquate :

Assurez-vous que votre bébé est bien nourri avant le coucher. Un repas léger et nutritif peut favoriser un sommeil paisible. Si votre bébé est encore nourri au biberon, évitez de le mettre au lit avec un biberon pour éviter les problèmes de carie dentaire.

Établir des signaux de sommeil :

Aidez votre bébé à associer certains signaux au sommeil, comme une veilleuse douce, une musique apaisante ou un doudou. Ces signaux peuvent l’aider à se calmer et à se préparer à dormir.

Répondre aux besoins nocturnes :

Les bébés se réveillent souvent la nuit pour diverses raisons, comme la faim, une couche sale ou un besoin de réconfort. Soyez attentif et répondez à ses besoins rapidement, mais essayez de limiter les interactions sociales et les stimuli pour favoriser le retour au sommeil.

Patience et cohérence :

Le sommeil des bébés peut être perturbé pendant certaines périodes de leur développement. Soyez patient et cohérent dans votre approche du sommeil. Avec le temps, votre bébé apprendra à s’endormir et à se rendormir de manière autonome.